Santé, parentalité et petite enfance

Les missions de la Protection maternelle infantile (PMI) sont exercées au sein des Maisons du département (MDD) sur l’ensemble du territoire et à proximité des parents et futurs parents.

  • La Protection maternelle infantile (PMI)

  • 2017 en actions

  • Un nouveau site www.assmat87.fr

  • Une puéricultrice de liaison pour le travail en réseau

La Protection maternelle infantile (PMI)

La PMI se traduit par des actions de :

  • dépistage et de prévention des problèmes de santé de l’enfant ;
  • soutien à la fonction parentale ;
  • repérage, dès le plus jeune âge, des troubles liés à des problématiques sociales et familiales.

Des actions de planification et d’éducation familiale sont proposées dans les trois centres hospitaliers (CHU, hôpitaux de Saint-Junien et de Saint-Yrieix-la-Perche) et une consultation de planification des Carmes à Limoges.

Les chiffres en 2017

  • 9 276 examens médicaux réalisés par les médecins de PMI.
  • 3 342 familles rencontrées par les puéricultrices, les sages-femmes, les psychologues et les infirmières.
  • 13 101 bilans de santé et dépistages des troubles visuels auditifs et de langage réalisés en école maternelle.
  • 773 futurs parents ou parents et leur(s) enfant(s) reçus en accueils collectifs à l'espace PMI ou en MDD.

C’est également :

  • 5897 places autorisées chez les 1917 assistants maternels agréés et 84 premiers agréments d’assistants maternels accordés.
  • 122 assistants maternels ayant suivi la formation obligatoire.
  • 297 assistants familiaux agréés sur le département.
  • Création de 2 micro-crèches de 10 places, augmentation de la capacité d’accueil de 3 multi-accueils existants, portant le nombre total de places d’accueil collectif à 1 657 (+26 places) sur le département, réparties sur 69 structures.

En savoir plus sur la PMI

2017 en actions

  • Renforcement du travail en réseau avec l’Hôpital Mère Enfant, les maternités et l’Unité mère-bébé du Centre Hospitalier Esquirol suite à l’arrivée de la puéricultrice de liaison en février 2017 ;
  • Partenariat avec la CAF et la DDCSPP pour la mise en œuvre opérationnelle du schéma départemental des services aux familles ;
  • Partenariat avec la Ville de Limoges et la CAF pour la mise en œuvre opérationnelle du schéma d’accueil des enfants de moins de 3 ans sur la ville (accompagnement des évolutions règlementaires dans la coordination des dispositifs de soutien à la parentalité, fonctionnement de la commission technique à l’échelle de la ville chargée d’examiner les projets de création de structures d’accueil du jeune enfant) ;
  • Organisation d’une Commission départementale de l’accueil du jeune enfant (CDAJE) ;
  • Contribution à l’élaboration du Schéma départemental des services aux familles ;
  • Poursuite de l’action du référent départemental du jeune enfant différent auprès des familles et des modes de garde individuel ou collectif, réunion du groupement d’assistants maternels ressources pour l’accueil de jeunes enfants porteurs de handicap, diffusion de la plaquette sur le droit de souffler pour les parents d’enfants porteurs de handicap et conception de malles pédagogiques ;
  • Poursuite du partenariat avec les sages-femmes libérales, la CPAM, la CAF et la MSA dans le cadre du parcours maternité et du Programme d’accompagnement du retour à domicile après accouchement (PRADO) ;
  • Développement de la procédure de suivi médical des mineurs confiés aux assistants familiaux du département ;
  • Dématérialisation sur le web des procédures d’agrément des assistant maternels et familiaux.

Un nouveau site www.assmat87.fr

Le site internet de recherche et d’informations sur les assistants maternels du département a été rénové et réadapté aux besoins des parents et des professionnels.

Outil de promotion et de valorisation du métier d’assistant maternel, il facilite la recherche pour les parents à l’aide d’annonces en ligne, d’une carte localisant les professionnels à proximité de leur domicile ou sur le trajet pour aller au travail, de précisions sur les disponibilités et le cadre d’accueil.

C’est également un outil d’informations (règlementaires, fiches pratiques…) et de facilitation des démarches administratives pour les professionnels, complété par une rubrique « offres et demandes d’accueil ».

Une puéricultrice de liaison pour le travail en réseau

Arrivée en février 2017, la  puéricultrice de liaison a pour mission de développer le travail de partenariat et d’articulation, en particulier, avec les services de l’hôpital mère-enfant, la maternité de la clinique des Emailleurs, l’Unité mère-bébé du CHE, afin de fluidifier le parcours de soins autour de la mère ou future mère, des enfants de moins de 6 ans présentant des difficultés particulières.