Les systèmes d'information

La mise ne place d’un Comité de Management des Systèmes d’information (CMSI) dont la première réunion a eu lieu le 7 avril montre la volonté de la collectivité de changer de méthode de gouvernance des SI et ainsi les replacer dans l’ensemble de la stratégie de gestion de l’administration.

2017 a été placé sous le sceau de la dématérialisation. Quasiment tous les projets que la DSI a lancés sont liés de près ou de loin à cette problématique.

Afin que les services entrevoient les enjeux de la dématérialisation, la DSI a organisé le 29 juin 2017 un séminaire permettant à tous les cadres de la collectivité de venir s’informer à ce que l’on appelle aussi la transformation numérique.

Renouvellement du parc et migration sous Windows 7 et Office 2013

En 2017 la DSI a procédé au remplacement de 395 ordinateurs personnels dans les services. Les anciens fonctionnaient avec le système Windows XP obsolète et plus maintenu. Les nouveaux sont équipés par la version SEVEN et ont été équipés de la suite Office 2013.
Désormais 82 % du parc est en SEVEN – 18 % soit 281 postes restent en XP et seront traités impérativement en 2018 où nous commencerons aussi la migration vers Windows10.

La DSI a procédé à l’ouverture du centre d’appel (SPOC) le 15 mai 2017. Désormais l’ensemble des sollicitions passent par un numéro unique : le 1111 ou la possibilité de faire un ticket en ligne. En 2017, et à partir de la date du 15 mai, ce n’est pas moins de 5.851 tickets qui ont ainsi été adressés à la DSI
La fin de l’année a été consacrée à la préparation de la « bascule » du support collèges vers le centre de service unique.

Pour les collèges

15 collèges ont été dotés d’une classe mobile de tablettes (2 valises de 15 + 3 tablettes enseignants)

La DSI à piloter le déploiement de 772 équipements TICE (ordinateurs fixes et portables).

La DSI a  mis en œuvre les serveurs  des collèges Nantiat, Couzeix, Anatole France, Isle, Ronsard.

La mise en œuvre opérationnelle de l’opération fibrage des collèges s’est concrétisé par :

  • Une visite de tous les établissements pour connaitre leur capacité à accueillir l’arrivée de la fibre
  • La conceptualisation et la réalisation du marché opérateur THD avec un cabinet accompagnateur qui a permis de choisir l’opérateur du futur réseau des collèges baptisé désormais R@ihv (Réseau d’@ccès à Internet de la Haute-Vienne).
  • La préparation des premières briques du Datacenter des collèges qui sera hébergé dans un premier temps dans les locaux du département.

La DSI met tout en œuvre pour respecter l’objectif fixé : le raccordement à la fibre de tous les collèges du département pour la rentrée 2018.

Evolution cœur réseau et extension stockage

L’obsolescence des matériels du cœur de réseau a entraîné leur remplacement par un matériel permettant : un débit plus important vers les matériels de sous-répartitions (2Gb/s au lieu de 1Gb/s) et une haute disponibilité permettant la coupure d’une salle sans arrêt de production.

La dématérialisation et le futur projet de centralisation des données utilisateurs ont entraîné la nécessité d’augmenter le volume de stockage sur le site du HDD. Dans les deux salles, de nouveaux matériels ont été ajoutés permettant d’augmenter notre volume de 20 To à 45 To de données.

Wifi Saint-Pardoux

Dans le cadre du projet de piscine à Saint-Pardoux, la DSI a mis en place un réseau Wifi public s’étendant également sur la totalité des sites de Santrop (piscine, plage, restaurant et aire de pique-nique, etc.) et de Chabannes (plage, centre d’hébergement, camping jeunes, etc.).  Les usagers peuvent donc bénéficier d’un accès Internet gratuit depuis leurs portables, tablettes ou autres équipements grâce à une liaison de 100 Mb/s donc à très haut-débit.

Mise en œuvre de la Carte Mobilité Inclusion (CMI)

La carte mobilité inclusion a remplacé depuis le 1er juillet les différentes cartes existantes (invalidité, stationnement…). Ce projet règlementaire, commun au pôle PA-PH et à la MDPH a été mis en œuvre à la date voulue (1er juillet 2017). La particularité est de transmettre des informations à l’imprimerie nationale qui est chargée de fabriquer et d’expédier les cartes.

Migrations iodas Client-Serveur en Web

GFI a annoncé pour la fin 2017, l’arrêt de Iodas en client-serveur. Après l’ASE, le RSA et la MDPH nous avons donc migré les agréments des assistantes maternelles (opérationnel en mai 2017) et le dernier chantier est celui de PA-PH qui  a débuté au mois de novembre avec une date de fin prévue en mai 2018.

Interface pôle emploi

Après beaucoup de retard dû à la CNIL, les tests d’échanges entre PEI et Pôle emploi viennent de se terminer. L’interface est opérationnelle et est désormais en production.

Migration Rio Web

L’outil de GED de la MDPH devenait obsolète. Une migration a été effectuée et la GED sous Multigest est opérationnelle depuis le mois de juin. La DSI a piloté cet important chantier pour le compte de la MDPH.

Gestion du dossier médical dans Horus (2017-2018)

Après la mise en œuvre de l’application Horus qui a remplacé à iso-fonctionnalités le progiciel Hygie, la mise en œuvre de modules complémentaires a été actée. Il s’agit :

  • des actes de consultation, des actes PMI et visite à domicile, des actes médicaux, de l’agenda partagé,
  • de l’aide à la prescription lié au Vidal

Mise en œuvre d’un logiciel de gestion des délibérations

Le département a souhaité s’équiper d’une solution permettant de gérer de manière dématérialisé le processus de gestion des délibérations (hors envoi aux élus déjà traité par le projet Kbox). Après avoir réalisé une étude complète (étude de marché, appel à des collectivités utilisatrices, visite de 2 départements équipés de 2 solutions différentes) et en tenant des contraintes budgétaires et calendaire le choix s’est porté sur la solution  AIRSDELIB de la société Digitech. La réunion de lancement du projet a eu lieu le 8 novembre 2017.

La mise en œuvre opérationnelle devrait avoir lieu dans le second semestre 2018, les paramétrages et les formations à ce type d’outil nécessitent ce laps de temps.

Mise en œuvre de la dématérialisation des factures

Depuis le 1er janviers 2017 la facture électronique est devenue une réalité. L’Etat a mis en place une plateforme qui permet aux entreprises de déposer leur facture dématérialisé et les administrations peuvent ensuite les récupérer pour les insérer dans leurs systèmes d’information.

C’est un bouleversement important dans la manière d’appréhender ce processus important dans la vie de la collectivité.

Notre éditeur nous a fourni dès la fin janvier 2017 une interface opérationnelle même si celle-ci évolue incessamment depuis.

Afin d’accompagner aux mieux les services dans la gestion du changement, la DSI est au côté de la direction financière et du Comité de Pilotage de ce projet pour essayer de tirer le meilleur parti possible cette nouvelle manière de traiter les factures. Ce processus sera généralisé à toutes les entreprises en 2020 il est donc primordial que nos outils informatiques soient adaptés et que les utilisateurs soient formés pour les utiliser de façon optimal.

Architecture et Urbanisation :

Après la production d’une cartographie applicative réalisée « manuellement » sous forme d’une page A3, la DSI s’est équipée de SoluQiq, un logiciel dédié à ce besoin. Celui-ci permettra dès 2018 de retrouver toutes les applications actives ou non, leurs utilisateurs, leurs contrats de maintenance, et les machines sur lesquels elles sont hébergées. Ceci permettra une meilleure vue d’ensemble, un meilleur suivi, ainsi que la possibilité de voir quelles sont les applications impactées par l’arrêt d’un équipement.

Mise en place d’une GED centrale

La DSI met en test une GED - Gestion Electronique des Documents –, afin de facilité le stockage d’éléments diverses (Fichiers, Mails, pièces scannées, etc.) dans des dossiers structurés, et accessibles à plusieurs services. Cette GED est la couche de base d’un ensemble d’outils de dématérialisation qui comprendra en 2018 un parapheur électronique, une expérimentation de la signature électronique, ainsi que des connecteurs aux services de l’état pour supprimer les flux papier.

  • A cette fin, une convention a été établie entre le CD87 et le SILPC – un GIP local  spécialisé dans l’informatique hospitalière - qui possède une bonne expérience de ce type de dossier, et qui souhaite s’ouvrir vers les collectivités territoriales.
  • Un étudiant de 3IL venu dans le cadre d’un stage d’été a été pris en contrat d’apprentissage pour renforcer ce dossier.

Mise à jour des fonds cartographiques et des logiciels d’information géographique

2017 a vu le renouvellement tant des contrats de maintenance sur ces outils et la mise à jour fonds cartographiques. De plus, dans le cadre de la création de la région Nouvelle Aquitaine, des contacts ont été pris avec celle-ci pour la participation à la plateforme régionale PIGMA.