L’investissement en direction des collèges

Le Conseil départemental de la Haute-Vienne a décidé de poursuivre son effort en matière d’investissement en direction des collèges.

  • Les chiffres 2017

  • Zoom sur la gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

  • Zoom sur les nouveaux partenariats associatifs

Les chiffres 2017

Ce sont en effet près de 8,9 M€ qui ont été dépensés en 2017 en crédits d’équipements directs. Cette enveloppe était composée d’ :

  • un montant de 2,3 M€ en travaux d’aménagement : programme de maintenance, d’aménagement, de sécurisation et d’installation d’alarmes attentat-intrusion et de grosses réparations (mise en conformité des équipements de cuisine, accessibilité, restructuration de salles, etc.) ;
  • un montant de 1,95 M€ pour les opérations de maintenance lourde et d’amélioration des performances énergétiques : travaux de réfection et d’isolation des menuiseries extérieures, façades, toitures, des travaux sur réseaux et installations de chauffage ;
  • un montant de 2,24 M€ pour les opérations de restructuration ;
  • une participation de 2,45 M€ concernant les opérations sur les cités mixtes, Léonard Limosin, Auguste Renoir et Jean-Baptiste Darnet, ainsi qu’aux travaux d’extension sur la cité Paul Eluard à Saint-Junien.

Cette année encore, plusieurs chantiers destinés à améliorer les performances énergétiques ou à adapter le fonctionnement des demi-pensions ont été conduits dans les collèges suivants:

  • le collège Maurice Genevoix à Couzeix : isolation par l’extérieur des façades et étanchéité des toitures terrasses ;
  • le collège Albert Calmette à Limoges : réfection des façades ;
  • le collège Firmin Roz à Limoges : remplacement des menuiseries ;
  • le collège Fernand Lagrange à Pierre-Buffière : réfection des couvertures (850 000 €) ;
  • le collège de Nexon : agrandissement de la salle de restaurant et amélioration du fonctionnement de la cuisine.

Zoom sur la gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Le développement du numérique dans les collèges constitue l’une des priorités du Conseil départemental. L’objectif est que, à terme, l’ensemble des collèges du département dispose des infrastructures, des équipements et des matériels nécessaires aux usages du numérique.

Le plan numérique s’articule autour de trois axes principaux à savoir :

  • le développement et la mise à niveau des infrastructures numériques (accès au haut débit et réalisation de travaux de câblage informatique et de téléphonie) ;
  • le renouvellement du parc informatique des collèges (1 550 postes sur la durée du plan) avec l’acquisition de classes mobiles de tablettes ;
  • le développement des services d’assistance et de maintenance.

Une autorisation de programme de 4 M€ en crédits d’investissement et de 1,5 M€ en crédits de fonctionnement y ont été réservés dès 2015.

Zoom sur les nouveaux partenariats associatifs

L’année 2017 a été particulièrement marquée par :

  • le lancement et la réalisation des travaux de raccordement au très haut débit des 34 collèges. Cette réalisation, confiée au Syndicat mixte DORSAL, a été réalisée par la société Axione Limousin et se poursuit jusqu’au printemps 2018. L’effectivité du raccordement au réseau très haut débit et l’éclairage de la fibre sont programmés pour la rentrée scolaire 2018/2019 ;
  • l’équipement en 2017 de 25 établissements de classes mobiles (10 en 2016 et 15 en 2017) ; 9 devront être prochainement équipés sur l’année scolaire 2017/2018. Chacune des classes mobiles est composée de 15 à 32 tablettes, sous forme d’1 seul chariot (32 tablettes) ou sous forme de valisette (15 tablettes). Une quarantaine d’applications y sont installées et des formations aux enseignants ont été délivrées.
    A noter que le Département a été retenu dans le cadre de l’appel à projets de l’Etat « collèges numériques et innovation pédagogique » 2017, et a ainsi pu bénéficier d’une subvention de l’Etat concernant l’acquisition des classes mobiles des 15 derniers établissements concernés ;
  • l’inscription dans une démarche d’expérimentation d’un espace numérique de travail sur 2 collèges de cités mixtes (Louise Michel à Saint-Junien et Bernard Palissy à Saint-Léonard-de-Noblat), démarche proposée par la Région Nouvelle-Aquitaine.