Le soutien aux projets et partenariats éducatifs

Malgré un contexte financier toujours difficile, le Conseil départemental a maintenu en 2017 ses actions de soutien à la scolarité des collégiens haut-viennois.

  • Les chiffres 2017

  • Zoom sur la gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

  • Zoom sur les nouveaux partenariats associatifs

Les chiffres 2017

  • le transport des élèves pour l’EPS : l’ouverture de la piscine de Saint-Pardoux a permis de compléter l’offre en équipement aquatique et à 18 collèges d’assurer ces déplacements vers des piscines, gymnases ou autres équipements sportifs pour un montant de 62 000 € ;
  • l’aide financière aux sorties scolaires avec nuitées et des déplacements sur les sites départementaux (sans nuitée) : 103 sorties financées pour un montant de 27 000 € en 2017 ;
  • la sensibilisation au commerce équitable (partenariat avec « Artisans du monde ») ;
  • l’éducation au goût et aux produits de qualité en favorisant l’achat de viande limousine certifiée et de produits distribués sous signe officiel de qualité : 30 500 € d’aides ont été versés en 2017 ;
  • la gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Zoom sur la gestion des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Les établissements scolaires étant de gros producteurs de biodéchets, le Département a souhaité agir sur le gisement depuis la production jusqu’à son élimination.

Ainsi, depuis 2016, des actions concrètes ont été menées et 70 chefs et second de cuisines ont été formés et sensibilisés (ajustements des quantités préparées et servies, travail sur le goût avec les convives…).

En parallèle, des chartes ont été signées avec Limoges Métropole et le SYDED sur le territoire de la Haute-Vienne afin de conduire en partenariat des actions de sensibilisations à destination des collégiens dans les demi-pensions des établissements.

Les élèves trient ainsi leurs restes de repas pour qu’ils puissent être valorisés.
Ainsi, les déchets verts sont compostés dans la mesure du possible sur site (8 LM, 8 SYDED). Le compost obtenu est utilisé comme support pédagogique (SVT) ou pour un jardin pédagogique dans un établissement. Dans tous les cas, les massifs et pelouses du site en bénéficient. Les restes d’aliments carnés sont quant à eux valorisés en nourriture animale par des éleveurs canins disposants d’un agrément sanitaire contre une contribution financière minime (25 collèges).

Zoom sur les nouveaux partenariats associatifs

Le Département a souhaité étendre, à compter de la rentrée scolaire 2017-2018, la démarche de « partenariat associatif » avec des associations dont le domaine d’intervention porte sur des thématiques de société susceptibles d’intéresser les collégiens comme la citoyenneté, la solidarité, la santé, l’égalité homme/femme, la sécurité, la protection de l’environnement.

Ces associations sont invitées à intervenir dans les collèges, à la demande du Chef d’établissement, à titre gracieux, en contrepartie de la subvention qui leur est attribuée par le Département.