La mise en œuvre de parcours d’accompagnement socioprofessionnel pour les allocataires du RSA

A la jonction entre l’accompagnement social mis en œuvre par les travailleurs sociaux des Maisons du département et l’insertion professionnelle conduite par Pôle emploi, les dispositifs d’accompagnement socioprofessionnel proposent une approche intégrée, associant les problématiques sociales et professionnelles, et ont pour finalité le retour progressif à l'emploi.

Ciblant majoritairement les bénéficiaires du RSA, 3 dispositifs sont déployés en Haute-Vienne :

  • le dispositif d’accompagnement renforcé pour l’emploi ARPE, mis en œuvre directement par le Département sur l’ensemble du territoire rural (5 référents) ;
  • le dispositif du Plan local pour l’insertion et l’emploi PLIE de l’agglomération Limoges Métropole (10 référents) ;
  • l’accompagnement global mis en œuvre par Pôle emploi et le Conseil départemental suite à la convention de coopération conclue en décembre 2014 (6 conseillers Pôle emploi répartis sur le département en collaboration avec le service social départemental).

En 2017, une file active mensuelle d’environ 1 250 personnes a bénéficié de ces accompagnements dont 950 bénéficiaires du RSA. Ces opérations résultent de cofinancement entre le Fonds social européen, le Département, la Communauté d’agglomération Limoges Métropole et Pôle emploi.

De plus, dans le cadre d’un marché public passé pour une durée de 3 années (2015-2017) pour permettre un accompagnement à l’activité économique portée par les allocataires du RSA, 5 prestataires ont été retenus pour accompagner des créateurs, artisans, commerçants ou agriculteurs bénéficiaires du RSA. En 2017, un marché complémentaire a été mis en place au profit des bénéficiaires du RSA micro entrepreneurs pour une durée d’un an.

Au terme de ces trois années, environ 500 créateurs, entrepreneurs et travailleurs indépendants (ETI), non-salariés agricoles (NSA) ont été orientés vers ces dispositifs spécifiques d’accompagnement, représentant des interventions pour un coût total d’environ 278 000 €.

Au regard de ces éléments, lors du second semestre 2017, les 6 marchés ci-dessus ont été relancés sous la forme de 6 accords-cadres mono attributaires à bons de commande pour une période initiale d’un an (du 02/01/2018 au 31/12/2018), reconductible deux fois maximum.

Pour les agriculteurs en activité, bénéficiaires du RSA, le soutien financier aux dispositifs « agriculteurs en difficulté » (Agridiff  - 2 250 €) et à la cellule Soutien économique et social aux agriculteurs (SESA - 35 000 €) a permis la mise en œuvre de mesures d’accompagnement au profit de 82 exploitations agricoles en difficulté. Face au contexte agricole dégradé, le fonds d’urgence exceptionnel doté de 5 000 € a permis de venir en aide à 4 exploitants agricoles en complément des aides de droit commun gérées par la MSA.
Le Département s’appuie également sur 3 organismes proposant des outils complémentaires de financement à la création et au développement d’entreprise : l’association pour le droit à l’initiative économique ADIE intervenant auprès des bénéficiaires exclus du système bancaire via le microcrédit, Initiative Haute-Vienne, délivrant des prêts d’honneurs facilitant l’accès au prêt bancaire classique et Limousin Actif pour la garantie de prêts bancaires. Le renouvellement de ces 3 conventions a permis à 73 bénéficiaires du RSA de bénéficier de ces soutiens financiers.