Les dépenses réelles de fonctionnement

En 2017, les dépenses réelles de fonctionnement se sont élevées à 343,8 M€ et enregistrent une évolution nominale de + 0,6 % par rapport à l’exercice 2016.

Premier poste de dépenses du Département, les dépenses liées à l’action sociale et médico-sociale (221,9 M€) progressent de 1,7 % par rapport à 2016, mais moins fortement qu’en 2016 (+ 2,2 %). Hors dépenses de personnel, elles pèsent pour 80,4 % des dépenses de fonctionnement du Département.

L’évolution des prestations versées au titre des allocations individuelles de solidarité marque une légère pause sur l’année 2017, 112,7 M€ soit + 0,10 %. Seul le RSA progresse (+ 1,3 %), l’APA et la PCH étant en légère baisse.

Les frais de séjours (adultes handicapés et personnes âgées) représentent 27,6 % des dépenses d’action sociale, soit 61,3 M€ contre 58,9 M€ en 2016.

Avec 67,8 M€, les dépenses de personnel ont évolué de 0,6 % par rapport à 2016.

Les autres dépenses réelles de fonctionnement, réalisées pour 54,1 M€, présentent une évolution de - 3,4 % par rapport à 2016. Cette baisse s’explique par les effets du transfert de la compétence transport à la Région Nouvelle-Aquitaine, qui a impacté principalement le montant de la dotation versée au budget annexe des Transports. Retraitées de ces effets, les dépenses de fonctionnement seraient en progression de 2,4 %, avec notamment des dépenses au titre du FSE (Fonds Social Européen) supérieures de 1,155 M€ par rapport à 2016.

Les frais financiers enregistrent quant à eux, une nouvelle baisse, passant de 0,809 M€ à 0,723 M€ en 2017, soit - 10,6 %.