L’agriculture

Terre de longue tradition agricole, la Haute-Vienne a gardé une agriculture très prégnante et dynamique.

  • Aides agricoles

  • Les chiffres 2017

  • Zoom Agrilocal 87

Aides agricoles

Eu égard aux transferts de compétences issus de la Loi NOTRe, le Département n’est plus chef de file en matière agricole. Afin de pouvoir continuer à financer des projets sur cette thématique, il a été nécessaire de conventionner avec la Région Nouvelle-Aquitaine (2017-2020).

Les aides départementales doivent  en effet être compatibles avec le Schéma régional de développement économique et d’internationalisation (SRDEII) élaboré par la Région Nouvelle-Aquitaine et faire l’objet d’une convention avec la Région.

Depuis de nombreuses années, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a fait le choix de prioriser ses interventions sur l’aide au renouvellement des exploitants agricoles et le soutien aux investissements collectifs au sein des coopératives d’utilisation du matériel agricole.

Soutien à l’installation des jeunes agriculteurs

En 2017, l’aide départementale à l’installation a bénéficié à 27 jeunes agriculteurs. Ceux-ci peuvent ainsi percevoir jusqu’à 4 600 € d’aide financière, complémentaire à la dotation nationale, s’ils s’engagent sur une agriculture à haute valeur environnementale et sur la valorisation de leurs productions (adhésion à un signe officiel de qualité, …). 

Aides aux CUMA pour l’achat de matériel

Le soutien aux investissements collectifs réalisés en CUMA (coopératives d’utilisation du matériel agricole) a permis d’aider 4 dossiers.

Habitat autonome pour les jeunes agriculteurs

Pour accompagner le renouvellement des générations en agriculture, le Conseil départemental a mis en place d’un dispositif permettant aux jeunes agriculteurs de disposer d’une habitation située sur leur exploitation ou à proximité. L’objectif étant également de favoriser la réutilisation de bâtiments existants ou l’éco-habitat. Un dossier a été aidé en 2017.

Nouveaux dispositifs

Ces aides ont été reconduites en 2017 et complétées par une aide concernant les bâtiments d’élevage et par un soutien aux productions maraîchères afin de développer une offre suffisante pour approvisionner les restaurants collectifs du Département.

Soutien aux investissements sur les bâtiments d’élevage

Cette aide s’inscrit dans le plan de développement rural (PDR) et le plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE) Nouvelle Aquitaine (2017-2020).Les investissements de modernisation et d’accroissement des capacités d’accueil des animaux concernent les bovins (viande et lait) et les ovins. Le Département intervient en co-financement avec la région à un taux maximal de 5%. En 2017 16 dossiers ont été retenus.

Aide au développement des productions maraîchères et petits fruits

Cette intervention départementale a pour objectif de développer l’offre en productions maraîchères et en petits fruits  pour assurer un approvisionnement local correspondant aux demandes. 1 dossier a été subventionné en 2017.

Soutien aux investissements de préparation, transformation, stockage temporaire et de livraison des produits agricoles destinés à la vente en circuits courts

Ce dispositif s’inscrit dans une démarche de soutien à l’approvisionnement des restaurants collectifs publics en denrées agricoles produites localement. 

Aide à la diversification des structures de l’insertion par l’activité économique sur des productions maraîchères et en petits fruits

Cette aide est ouverte aux associations porteuses de chantiers d’insertion souhaitant diversifier leur activité sur des productions de maraîchages et petits fruits. L’association doit s’engager à commercialiser la totalité de sa production localement et en particulier sur la plate-forme Agrilocal87. 

Les chiffres 2017

815 170 € ont été consacrés à l’agriculture et à l’aménagement foncier, répartis comme suit :

  • 80 000 € d’aides à l’installation ;
  • 22 500 € d’aides aux CUMA ;
  • 47 500 € pour un soutien aux investissements sur les bâtiments d’élevage ;
  • 2 580 € pour le développement des productions maraîchères et en petits fruits ;
  • 4 000 € pour l’habitat autonome des jeunes agriculteurs ;
  • 462 000 € de soutien aux organismes de surveillance sanitaire animale ;
  • 181 590 € versés aux organismes agricoles ;
  • 15 000 € consacrés à l’adhésion au dispositif Agrilocal.

Zoom Agrilocal 87

Afin de faciliter et de simplifier l’approvisionnement des restaurants des collèges en denrées agricoles produites localement, l’Assemblée départementale a choisi d’opter en 2016 pour la plateforme dématérialisée Agrilocal qui permet de mettre en relation les acheteurs et les producteurs locaux de produits agricoles, dans le respect des règles de la commande publique. Les 30 collèges du Département ont adhérés à Agrilocal87 depuis son origine.

En 2017, la plate-forme a été ouverte à d’autres établissements : Communes, EHPAD, CCAS.

Des chartes ont été rédigées à destination des agriculteurs et des entreprises locales pour s’assurer de la traçabilité des produits proposés sur la plateforme.

Chiffres clefs pour 2017 :

  • Près de 100 producteurs inscrits,
  • 47 acheteurs publics inscrits,
  • 47 tonnes de produits commandées,
  • 176 000 € de chiffre d’affaires réalisé sur Agrilocal87.