Zoom sur les aménagement routiers à l’Est de l’agglomération de Limoges

Les aménagements routiers à l’Est de l’agglomération de Limoges se répartissent en deux opérations distinctes qui sont menées en parallèle et en concertation entre Limoges Métropole, les Communes concernées (essentiellement Feytiat et Panazol) et le Département.

  • d’une part, la déviation de Feytiat (RD 979) et son raccordement à la RD 941 dont les études et procédures associées sont menées sous la maîtrise d’ouvrage du Département avec un objectif de lancement d’une première phase de travaux d’ici 2020 ;
  • d’autre part, le raccordement de ces nouvelles voies à l’autoroute A20 et à la voie de liaison Sud de Limoges dont les études préalables sont menées sous une co-maîtrise d’ouvrage associant Limoges Métropole et le Conseil départemental avec un suivi assuré par un comité de pilotage validant les différentes phases d’avancement. L’objectif pour le Département est ici d’obtenir les éléments de faisabilité nécessaires au montage du dossier d’utilité publique de l’opération qui précède.

En ce qui concerne la déviation de Feytiat et son raccordement avec la RD 941, le fait marquant de l’année 2017 a été l’organisation d’une concertation publique qui a contribué à la mise au point du projet qui sera soumis à l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique courant 2018. Cette phase de concertation s’est déroulée comme suit.

Tout d’abord, un dossier exposant les études préalables réalisées et des registres d’observations ont été mis à la disposition du public, entre les 4 juillet et 4 août 2017, dans les Mairies de Feytiat, Panazol, Eyjeaux et Saint-Just-le-Martel ainsi qu’à l’Hôtel du département, le public ayant été informé préalablement des modalités de la concertation par voies de presse et affichage. Le dossier était également consultable sur le site internet du Conseil départemental et les observations pouvaient être transmises par courrier ou courriel. Par ailleurs, les personnes le souhaitant pouvaient rencontrer les services du Département pour obtenir des explications sur le projet.

Enfin, une réunion publique s’est tenue à l’Hôtel du Département à Limoges le 14 septembre 2017.

Le bilan quantitatif de cette consultation est le suivant :

  • 597 consultations du dossier en ligne ;
  • 35 contributions rédigées dans les registres ;
  • 4 courriers reçus par le Département ;
  • plus d’une dizaine de rendez-vous individuels généralement avec des personnes ou familles directement impactées ;
  • une centaine de personnes présentes à la réunion publique du 14 septembre.

Il apparaît ainsi que la concertation menée par le Département a parfaitement joué son rôle en permettant de porter à la connaissance du plus grand nombre les intentions du Département et d’engager le dialogue avec les riverains les plus concernés. Les remarques formulées et les échanges intervenus ont été pris en compte pour la mise au point de l’avant-projet.

Il convient de préciser que simultanément, Limoges Métropole conduisait le même type de concertation pour le volet relevant de sa maîtrise d’ouvrage à savoir le raccordement à A20 et à la voie de liaison Sud de Limoges.