Zoom sur la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie

La Conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées est l’un des dispositifs phares de la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relatif à l’adaptation de la société au vieillissement.

La Conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées est l’un des dispositifs phares de la loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relatif à l’adaptation de la société au vieillissement.

Installée le 21 septembre 2016 en Haute-Vienne, l’enjeu de cette instance est la montée en puissance des politiques de prévention de la perte d’autonomie par la définition d’une stratégie locale mieux coordonnée à la fois sur la cible, le contenu et le déploiement territorial.

L’année 2017 a été marquée par la mise en route des travaux de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte de l’autonomie.

 

 

Un programme coordonné de financement d’actions de prévention adopté pour la période 2017-2019

L’ORS du Limousin, retenu pour réaliser le diagnostic territorial sur la prévention de la perte d’autonomie, a rendu son rapport en février, permettant à la Conférence des financeurs et aux acteurs de terrain de mieux appréhender les particularités infra départementales en termes sociodémographique, de santé et de prévention.

Le 30 mars 2017, la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie a adopté son premier programme coordonné de financement d’actions de prévention pour la période 2017-2019.

Autour de 4 axes de travail, ce programme vise à soutenir les initiatives locales et à adapter l’offre de prévention au regard des particularités territoriales infra départementales. Ces axes sont les suivants :

  • Axe 1 : Lutter contre l’isolement, améliorer la mobilité et faciliter d’accès aux soins
  • Axe 2 : Promouvoir l’accès aux équipements et aides techniques individuelles et poursuivre la politique d’amélioration de l’habitat
  • Axe 3 : Développer les actions relatives au bien vieillir et à l’activité physique adaptée
  • Axe 4 : Améliorer la coordination et la communication sur la politique de prévention de la perte d’autonomie au sein des territoires et les missions de repérage de la fragilité

Pour accompagner ce programme, la Conférence dispose de deux concours, l’un pour les actions individuelles et collectives de prévention et l’autre pour les résidences autonomie.

Pour répondre au programme, un appel à initiatives a été lancé avec deux périodes de dépôt. Ce sont 38 projets ou actions qui ont été retenus par le Bureau de la Conférence pour un montant total de 654 762 € en 2017.

Les actions financées par la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie sont :

  • des visites à domicile par des jeunes en services civiques qui permettent de rompre l’isolement et d’oser ressortir de chez soi pour participer à des activités extérieures en étant accompagné ;
  • des ateliers d’activité physique adaptée ou de prévention des chutes ;
  • des conférences ou ateliers autour de la nutrition ;
  • des réunions d’information ou des ateliers pour rester connecter et rompre l’isolement social ;
  • des conférences, réunions d’information ou ateliers sur différents thèmes comme la nutrition, l’équilibre, la prévention routière, l’habitat, le bien-être.

Divers travaux ou réflexions ont également été initiés :

  • réflexion sur la mise en place du financement des aides techniques individuelles, pour les bénéficiaires APA et pour les personnes en GIR 5-6 ressortissants des caisses de retraite ;
  • réflexion sur le financement d’actions de prévention dans le cadre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens des services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) ;
  • réflexion sur l’aide aux aidants à travers le comité technique de l’aide aux aidants (cf infra) ;
  • préparation des réunions d’information sur la prévention à destination des clubs de retraités et élus locaux visant le soutien des clubs de retraités dans leurs missions de lutte contre l’isolement notamment ;
  • ou encore sur la lutte contre l’isolement des personnes âgées.

Les résidences autonomie se sont vues attribuer le forfait autonomie pour un montant total de 139 400 €. En 2017, seules 8 résidences sur les 10 que compte le Département, ont reçu ce forfait autonomie, deux n’ayant rien engagé au 30 juin 2017 concernant le montant alloué en 2016. Ce forfait autonomie permet aux résidences de mettre en place des actions de prévention individuelles et collectives.