Assurer la restauration scolaire

L’Assemblée départementale souhaite que la restauration scolaire s’affirme comme un facteur de santé et d’équité sociale.

  • La restauration scolaire

  • L’approvisionnement des demi-pensions

  • Zoom sur la demi-pension de Saint-Sulpice-les-Feuilles

La restauration scolaire

L'Assemblée départementale a souhaité :

  • la mise en place progressive d’une tarification unique pour tous les collégiens fréquentant une demi-pension sous gestion départementale (effective depuis le 1er janvier 2014) ;
  • la mise en place de tarifs sociaux pour aider les familles en difficulté et favoriser l’accès et l’assiduité à la demi-pension depuis la rentrée 2012.

L’approvisionnement des demi-pensions

En adhérant à la plateforme Agrilocal, le Département marque sa volonté de promouvoir l’approvisionnement des demi-pensions en circuits courts de proximité.

Chiffres

Depuis l’ouverture de l’application Agrilocal en avril 2016, 2/3 des collèges hauts-viennois se sont approvisionnés au moyen de cette plateforme pour environ 50 000 € HT de commandes.

Fournisseurs

A la fin de l’année 2016, 58 fournisseurs étaient inscrits sur la plateforme, parmi lesquels 55 producteurs (maraîchers, producteurs, etc.), 2 artisans une entreprise locale.

Projets

Le Département souhaite par ailleurs élargir la sphère des acheteurs en s’adressant aux communes et aux EHPAD.

Zoom sur la demi-pension de Saint-Sulpice-les-Feuilles

Contexte

Le service communal de restauration de Saint-Sulpice-les-Feuilles accueillant des collégiens a été transféré au Département. Le collège Fabre d’Eglantine en assure la gestion depuis le 25 avril 2016.

Fonctionnement

Ce service héberge environ 260 élèves du primaire et secondaire. Il est assuré par un chef cuisinier assisté d’un second de cuisine et de deux personnels mis à disposition par la Commune.