L'administration territoriale

Guichets uniques d’information de proximité de la collectivité,  les 29 Maisons du département (MDD)ont accueilli physiquement 117 218 personnes et répondu à 298 129 appels téléphoniques.

Guichets uniques d’information de proximité de la collectivité,  les 29 Maisons du département (MDD) présentes dans tout le territoire haut-viennois (12 dans l’agglomération de Limoges et 17 hors agglomération) ont accueilli physiquement 117 218 personnes et répondu à 298 129 appels téléphoniques.
En mars 2015, la nouvelle  MDD de Saint-Léonard-de-Noblat a été ouverte, ce qui finalise le maillage des MDD sur le territoire défini en 2012.
De nouveaux chantiers sont envisagés, comme sur le quartier prioritaire de la Bastide, où un projet de relocalisation de la MDD est à l’étude dans le cadre de la requalification urbaine. L’objectif de la collectivité est de maintenir les services au plus près de la population du quartier, dans des conditions d’accueil du public et de travail appropriées. Plus de 12 000 contacts avec les usagers y ont été comptabilisés en 2015.
Enfin, la loi NOTRe du 7 avril 2015 consacre le principe de l’amélioration de l’accessibilité des services à la population avec la possibilité de labelliser des « maisons de services publics ». Fort de son ancrage dans les territoires, le Département souhaite donc participer  à l’élaboration de ce schéma d’accessibilité au public avec le Préfet.

Zoom sur le garage départemental et le parc de matériel

Le garage départemental, situé dans la zone industrielle nord à Limoges, entretient les 900 véhicules et engins appartenant au Conseil départemental et mis à disposition des différents services pour accomplir leurs missions.
Ce site abrite l’équipe du garage composée de 19 agents et l’équipe de l’antenne d’exploitation chargée des travaux routiers spécifiques composée de 24 agents.
Transféré par l’Etat en 2011, le bâtiment atelier a fait l’objet de premiers travaux de mises aux normes en 2015 portant sur la mise en conformité de  l’installation électrique et de nouveaux équipements de travail des agents (ponts élévateurs). Le parc de matériel a notamment vu le renouvellement d’une machine à peinture routière qui permettra de continuer à réaliser en régie le marquage annuel de 600 km de routes.