La jeunesse

L’engagement du Conseil départemental en faveur de la jeunesse et de la vie associative relève essentiellement des politiques choisies.

Conscient des difficultés croissantes rencontrées par les jeunes, le Département poursuit le soutien qu’il leur apporte depuis de nombreuses années tant en matière d’aides à l’autonomie que d’accès aux loisirs. Cette intervention se traduit par des aides allouées aux jeunes ou à leurs familles, et par des subventions aux structures.

Contribuer au bien être et à l’épanouissement des jeunes

Le Département soutient l’accès aux loisirs des jeunes à travers trois dispositifs :

  • l’aide aux accueils de loisirs, avec 53 structures, gérées par des communes, communautés de communes ou associations, qui ont été soutenues en 2015 à hauteur de 159 588 € pour leur fonctionnement ;
  • le Shake@do.87, un chéquier de 40 € destiné aux collégiens haut-viennois scolarisés en classe de troisième et utilisable dans un réseau de 314 partenaires culturels ou sportifs. Plus de 60 % des élèves concernés ont commandé leur chéquier (2 451 demandes) durant la quatrième campagne qui s’est déroulée au cours de l’année scolaire 2014-2015. Plus de 78 % d’entre eux l’ont utilisé, ce qui a représenté un coût de 120 000 € pour le Département ;
  • l’aide aux familles dont les enfants partent en séjour de vacances à Meschers, à travers lequel le Département a accompagné financièrement, en 2015, le départ en vacances de 100 enfants pour un montant de 36 386 €.

Accompagner les jeunes dans leur parcours vers l’autonomie

Le Département a choisi de soutenir les démarches des jeunes aux ressources modestes dans trois domaines :

  • le permis de conduire, avec 467 aides accordées en 2015 à hauteur de 69 775 € ;
  • le BAFA / BAFD, avec un soutien du Département apporté à 46 jeunes en 2015 pour un montant de 7 069 € ;
  • la mobilité internationale, où 33 étudiants ont été soutenus pour faire une partie de leurs études ou un stage à l’étranger (49 en 2014), ce qui a représenté une intervention de 19 715 €.

Œuvrer pour la réussite éducative

Deux actions sont portées par le Département dans cet objectif :

  • l’accompagnement scolaire, avec 30 structures ayant bénéficié d’une subvention pour l’année scolaire 2013-2014 afin de proposer des ateliers d’accompagnement à la scolarité. 96 260 € y ont été consacrés en 2015 ;
  • l’aide aux sorties scolaires avec ou sans nuitée pour les écoles maternelles et primaires, qui a représenté une dépense de 18 092 € en 2015 et a permis de financer 67 sorties. Par ailleurs, 2 800 € ont été attribués à l’USEP afin de participer aux coûts de déplacements des écoles pour l’organisation de rassemblements sportifs sur des sites départementaux.

Soutenir les associations qui accompagnent les jeunes et les structures d’éducation populaire

Dans le cadre de sa compétence choisie en matière d’éducation populaire, le Département soutient les structures d’animation de quartier, les centres sociaux et la Ligue de l’enseignement. 119 040 € ont ainsi été accordés aux centres sociaux et structures d’animation de quartier, 115 280 € à la Ligue de l’enseignement – F.O.L 87 et 7 500 € au service départemental UNSS.

Le Département œuvre également pour faciliter la structuration et le fonctionnement des associations à travers :

  • un conseil personnalisé apporté aux associations haut-viennoises qui s’interrogent sur leur fonctionnement interne (statuts, règlement intérieur, responsabilités…) ;
  • un soutien financier alloué aux fédérations associatives (Ligue de l’enseignement et Comité départemental olympique et sportif) pour réaliser des réunions d’informations et formations destinées aux bénévoles. Depuis la mise en œuvre de ce partenariat, 659 personnes et 467 associations ont bénéficié des séances d’informations dispensées par le CDOS.

Afin de valoriser l’engagement des bénévoles, le Conseil départemental a décidé en 2015 d’élargir son dispositif de « valorisation du bénévolat sportif » aux domaines culturel et social à compter de 2016.

En savoir plus sur la valorisation du bénévolat culturel et social.