L’accompagnement socio-professionnel des allocataires du RSA

Le RSA est une allocation soumise à conditions de ressources : il est destiné à assurer un revenu minimum aux personnes sans ressources ou à compléter des revenus d’activité trop faibles.

  • Présentation

  • Les dispositifs

  • Aides spécifiques

  • Organismes associés

Présentation

A la jonction entre l’accompagnement social mis en œuvre par les travailleurs sociaux des Maisons du département et l’insertion professionnelle conduite par Pôle emploi, les dispositifs d’accompagnement socio-professionnel proposent une approche intégrée avec pour finalité le retour progressif à l’emploi.

Les dispositifs

  • Le dispositif d’accompagnement renforcé pour l’emploi (ARPE), mis en œuvre par le Département sur l’ensemble du territoire rural (5 référents).
  • Le dispositif du PLIE de l’Agglomération de Limoges Métropole (10 référents).
  • L’accompagnement global mis en œuvre par Pôle emploi et le Conseil départemental (6 conseillers Pôle emploi répartis sur le département en collaboration avec le service social départemental).

1 150 personnes ont bénéficié de ces accompagnements en 2016, dont 850 bénéficiaires du RSA.

Aides spécifiques

  • Accompagnement à l’activité économique portée par les allocataires du RSA. En 2016, 186 créateurs – entrepreneurs et travailleurs indépendants (ETI) – non salarié agricole (NSA) ont été orientés vers des dispositifs d’accompagnement spécifiques, pour un montant de 93 415,64 €.
  • Un soutien financier aux dispositifs « Agridiff » (agriculteurs en difficulté) et à la cellule Soutien économique et social aux agriculteurs (SESA), de respectivement 2 250 € et 35 000 €, a permis la mise en œuvre de mesures d’accompagnements à 26 exploitations agricoles en difficulté.
  • Création d’un fonds d’urgence exceptionnel, doté de 5 000 €, pour faire face au contexte agricole dégradé (en complément des aides gérées par la MSA).

Organismes associés

  • L’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE), qui intervient auprès des bénéficiaires exclus du système bancaire via le microcrédit.
  • Initiative Haute-Vienne, qui délivre des prêts d’honneur facilitant l’accès au prêt bancaire classique.
  • Limousin Actif qui offre une garantie pour des prêts bancaires.

31 bénéficiaires du RSA ont pu obtenir ces soutiens financiers en 2016.