Les dépenses réelles de fonctionnement

En 2016, les dépenses réelles de fonctionnement se sont élevées à 342 M€ et enregistrent une évolution de 1,7 % par rapport à l’exercice 2015.

Dépenses liées à l’action sociale et médico-sociale

  • Premier poste de dépenses du Département, les dépenses liées à l’action sociale et médico-sociale (218,3 M€) progressent de 2,2 % par rapport à 2015.
  • Hors dépenses de personnel, elles pèsent pour 80 % des dépenses de fonctionnement du Département.

Dépenses liées aux allocations individuelles de solidarité

  • L’ensemble des prestations versées au titre des allocations individuelles de solidarité sont en progression sur l’année 2016, avec une évolution plus marquée pour les dépenses de PCH (+ 8,6 %).
  • Les dépenses de RSA soit 25 % des dépenses d’action sociale, ont progressé de 2,6 %.
  • Les frais de séjours (adultes handicapés et personnes âgées) représentent 27 % des dépenses d’action sociale, avec 58,9 M€.

Avec 67,4 M€, les dépenses de personnel ont évolué de 0,4 % par rapport à 2015.

Les autres dépenses

Les autres dépenses de fonctionnement sont en baisse de 0,7 %, avec notamment une diminution des frais financiers de 15,3 % liée à la politique de désendettement de la collectivité et à des taux historiquement bas.