Etude conjointe avec l’INSEE Limousin

Le Conseil départemental et la MDPH Haute-Vienne ont participé à une étude menée conjointement avec l’INSEE Limousin et les CAF Haute-Vienne, Creuse et Corrèze qui a donné lieu à deux publications.

Les usagers de la MDPH

Près d’un adulte haut-viennois sur dix est un usager de la MDPH. En effet, au 31 décembre 2014, 26 300 adultes et 2 130 jeunes de moins de 20 ans avaient des droits ouverts à la MDPH de Haute-Vienne. Les principales prestations demandées concernent :

  • l’AAH ;
  • la reconnaissance de travailleur handicapé ;
  • l’obtention de carte d’invalidité, de priorité ou de stationnement.

Un peu plus de 1 000 personnes sont hébergées, soit 76 % des personnes orientées par la MDPH. Sur 10 personnes hébergées, 9 ont une incapacité de 80 % ou plus, liée à une déficience cognitive, intellectuelle ou psychique ou à un pluri-handicap.

L’AAH en Limousin

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) est l’une des principales aides aux personnes en situation de handicap et garantit un revenu minimal pour une population souvent dans des situations précaires. Le Limousin se caractérise par une forte proportion de personnes percevant l’AAH.

En France métropolitaine, 2,7 % de la population âgée de 20 à 64 ans perçoit l’AAH. Une moyenne inférieure aux taux relevés dans les départements de l’ex-région Limousin :

  • 4 % en Haute-Vienne (soit 7 800 personnes) ;
  • 3,7 % en Corrèze (soit 4 300 personnes) ;
  • 4,3 % en Creuse (soit 2 400 personnes).

Au 31 décembre 2014, le montant de l’AAH versé par la CAF de la Haute-Vienne s’élevait à 4,9 M€.

En savoir plus sur l'AAH