La carte mobilité inclusion invalidité

La Carte mobilité inclusion (CMI) invalidité a pour but d’attester que son détenteur est handicapé. Elle va remplacer progressivement l’ancienne carte d’invalidité.

  • Principe

  • Pour qui ?

  • Comment ?

Principe

Droits et avantages de la CMI invalidité :

  • priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d’attente,
  • priorité dans les files d’attente,
  • des avantages fiscaux : attribution d’une demi-part supplémentaire dans le calcul de l’impôt sur le revenu,
  • des réductions tarifaires par certains organismes (SNCF, Air France…),
  • droit de priorité dans l’attribution des logements sociaux.

La mention “besoin d’accompagnement” peut être attribuée aux personnes qui bénéficient d’une prestation au titre d’un besoin d’aide humaine :

  • l’élément aide humaine de la prestation de compensation du handicap (PCH),
  • l’Allocation compensatrice tierce personne (ACTP),
  • la Majoration pour tierce personne attribuée par l’organisme de sécurité sociale (MTP) ou de la Prestation complémentaire pour recours à tierce personne (PCRTP),
  • l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA).

La mention “besoin d’accompagnement - cécité” est attribuée aux personnes dont la vision centrale est inférieure à 1/20ème de la vision normale.

Durée d’attribution :

Elle peut être attribuée pour une durée comprise entre 1 à 20 ans, ou à titre définitif sous certaines conditions.

Pour qui ?

La CMI invalidité est attribuée à toute personne ayant un taux d’incapacité de 80% et à toute personne classée en 3ème catégorie de la pension d’invalidité de la sécurité sociale.

Elle est attribuée à :

  • toute personne handicapée résidant en France ;
  • toute personne handicapée de nationalité française résidant à l’étranger ;
  • aucune condition d’âge n’est requise.

A savoir :

Les bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) classés en GIR 1 et 2 peuvent, s’ils en font la demande, obtenir automatiquement la CMI invalidité à titre définitif.

Comment ?

Pour les personnes non concernées par l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) : 

La demande est à télécharger et à déposer auprès de la MDPH, et doit comporter :

  • un formulaire de demande ;
  • un certificat médical daté de moins de six mois ;
  • les pièces obligatoires nécessaires à l’instruction de la demande indiquées en dernière page du formulaire précité.

Pour les personnes concernées par l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) :

  • Si vous demandez l’APA : vous pouvez déposer une demande de CMI invalidité en même temps que votre demande d’APA auprès de services du Département de la Haute-Vienne (sauf pour l’APA en établissement : dépôt auprès de la MDPH).
  • Si vous êtes déjà titulaire de l’APA : vous pouvez déposer une demande de CMI invalidité auprès de la MDPH en joignant les pièces suivantes :
    • Pour les GIR 1 et 2 :
      • une demande sur papier libre ;
      • une copie de votre pièce d’identité ;
      • une copie de votre justificatif de domicile ;
      • une copie de votre notification d’APA.
    • Pour les GIR 3 et 4 :
      • un formulaire de demande MDPH ;
      • un certificat médical de moins de six mois ;
      • une copie de votre pièce d’identité ;
      • une copie de votre justificatif de domicile ;
      • une copie de votre notification d’APA.
    • Pour les GIR 5 et 6 : Suivre les mêmes démarches que pour les personnes non concernées par l’APA.