L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

L’Allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) permet le maintien à domicile des personnes handicapées.

  • C'est quoi ?

  • Pour qui ?

  • Comment ?

C'est quoi ?

L'allocation compensatrice pour tierce personne est destinée à permettre à certaines personnes d'assumer les frais occasionnés par l'aide d'une tierce personne pour effectuer les actes essentiels de la vie.

Cette allocation, qui a été remplacée en 2006 par la prestation de compensation du handicap (PCH), ne concerne plus que les personnes qui la percevaient déjà et qui ont choisi de la conserver.

Pour qui ?

Elle s'adresse aux personnes handicapées :

  • dont le taux d'incapacité est au moins de 80 %,
  • qui ont besoin de l'aide d'une autre personne pour les actes essentiels de la vie.

Comment ?

Cette aide est versée par les services du Département en fin de mois.

L’attribution de cette allocation, qui a été remplacée en 2006 par la prestation de compensation du handicap, ne peut plus être sollicitée ; seul son renouvellement est envisageable.

L’ACTP et la PCH ne sont pas cumulables. C’est pourquoi, si la personne handicapée bénéficiaire d’une ACTP, souhaite une évaluation de ses besoins au titre de la PCH, l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH lui proposera un droit d’option entre son ACTP et la PCH.
Le dossier de renouvellement est à déposer auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

A compter du 46ème jour d’hospitalisation le versement de l’ACTP est suspendu.