Rencontres avec les clubs de retraités et les élus locaux

Dans le cadre de la Conférence des financeurs, des rencontres avec les présidents de clubs de retraités et les élus locaux sont organisées de janvier à mars 2018 sur le thème de la prévention de la perte d'autonomie.

  • C'est quoi ?

  • Les rencontres

C'est quoi ?

Le programme de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie prévoit comme premier axe de lutter contre l’isolement, améliorer la mobilité et faciliter l’accès aux soins.

Une des actions de ce programme vise à soutenir les clubs et associations de retraités, acteurs de proximité, dans leurs missions de lien social et pour le bien-vieillir.

A cet effet, 12 réunions sont organisées sur le département entre mi-janvier et mi-mars 2018 à destination des présidents des clubs de retraités et des élus locaux sur le thème de la prévention de la perte d'autonomie.

Ces rencontres, qui réunissent les présidents de clubs de retraités ainsi que les élus communaux, favorisent les synergies sur les territoires par le partage des expériences déjà menées et des besoins respectifs. Elles ont vocation à faire des clubs des partenaires à part entière dans le développement des actions de prévention.

Les rencontres

Ces rencontres sont ouvertes et animées par Monique Plazzi, Vice-présidente du Conseil départemental, qui préside également la Conférence des financeurs à la demande de M. le Président.

L'ordre du jour des rencontres est le suivant :

  • Présentation de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie, de l’enjeu de la prévention de la perte d’autonomie ;
  • Intervention sur la prévention par un intervenant de CAP Limousin (association interrégime des caisses de retraite) ;
  • Expression des besoins des clubs et échange ;
  • Présentation des quelques actions menées au niveau local ;
  • Présentation de la convention proposée et de l'engagement financier du Département au titre de la Conférence des financeurs.

Les présidents des clubs sont invités à intensifier leurs actions de lutte contre l'isolement des personnes âgées au plus près dans les territoires et à mettre en place de nouvelles actions en favorisant les solutions permettant d'aller chercher les personnes ne pouvant plus se déplacer.