Alerter sur la situation préoccupante d'un enfant

Toute personne confrontée à une situation d'enfant en danger ou en risque de danger doit transmettre sans délai une "information préoccupante".

  • Qui peut alerter ?

  • Comment alerter ?

  • Traitement des informations recueillies

Qui peut alerter ?

Peuvent alerter :

  • toute personne, mineure ou majeure, qui a connaissance d’une situation d’enfant(s) en risque de danger ou en danger,
  • l’enfant concerné lui-même.

Comment alerter ?

Contactez l’une des trois structures ci-dessous

Par courrier, téléphone ou mail. Il est possible de rester anonyme.

Conseil départemental de la Haute Vienne
Pôle solidarité enfance
Cellule départementale des informations préoccupantes
11 rue François Chénieux
CS 83112 87031 LIMOGES Cedex 1
Tel : 05.44.00.11.84 
Fax : 05.44.00.14.10
contact.cellule-protectionenfanceping@haute-viennepong.fr

Numéro vert gratuit accessible aux horaires d’ouverture de la Cellule : 0800.45.11.52
Du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30
Le vendredi de 8h30 à 16h30 

Numéro allo enfance maltraitée : 119
Numéro vert gratuit et accessible 24 heures sur 24

La Maison du Département de votre secteur

Traitement des informations recueillies

La Cellule départementale d'informations préoccupantes (CDIP) du Conseil départemental de la Haute-Vienne est chargée du recueil, du traitement et de l’évaluation des informations relatives à des mineurs en danger ou en risque de danger. Elle centralise l’ensemble des informations.

En fonction des éléments recueillis, une évaluation sera effectuée par des professionnels des Maisons du Département. A l’issue, une proposition d’aide et de soutien pourra être formulée à la famille de manière à soutenir les détenteurs de l’autorité parentale dans leur fonction parentale.

Si le mineur est en danger et l’adhésion de la famille n’est pas recueillie ou si la situation ne peut être évaluée, un signalement (transmission d’un rapport social) à l’autorité judiciaire sera effectué.