Blitz / Etienne Daho

2017

4 ans après son fantastique album "Les chansons de l’innocence retrouvée", Etienne Daho revient avec Blitz.

Le maître de la pop made in France nous livre ici un album assez différent. Toujours pop certes, mais avec un côté plus rock, plus psyché, plus planant. Et pour tout dire, c’est un peu déroutant car si le 1er single « Les flocons de l’été » semblait être dans la lignée de l’album précédent, ce n’est pas le cas pour plusieurs titres de Blitz. « Voodoo voodoo » sonne très psyché ; « The deep end » ressemble à du Velvet Underground dont Daho est très fan. Néanmoins, certains titres sont excellents : « Les filles du canyon » aux guitares très présentes et « Chambre 29 » qui sonne vraiment comme du Daho, très pop donc. Quoiqu’il en soit, l’ensemble risque de décontenancer certains fans. Et si la presse semble unanime sur l’excellence de cet album, il faut bien reconnaître que quand on a adoré « Les chansons de l’innocence retrouvée », celui-ci paraît un peu plus difficile à aborder.

Katia Royère De Bastiani

Postez votre commentaire :

Retour aux chroniques