L'emploi et l'insertion

Au-delà de ses compétences obligatoires, et parce que la réussite scolaire est essentielle pour l’avenir des jeunes, le Département a choisi d’accompagner les collégiens dans leur scolarité en soutenant des projets et partenariats éducatifs, ainsi que les familles des élèves les plus en difficulté.

  • Bilan de la deuxième année de fonctionnement du Pacte territorial d’insertion

    A la suite de la signature du Pacte territorial d’insertion au moins de janvier, l’année 2017 se caractérise par la poursuite ou le lancement de nouvelles actions en faveur de l’insertion des publics en situation de fragilité.

  • La mise en œuvre de parcours d’accompagnement socioprofessionnel pour les allocataires du RSA

    L’accompagnement socioprofessionnel s’appuie à la fois sur les moyens propres au Conseil départemental (Accompagnement renforcé pour l’emploi-ARPE) et sur un partenariat développé avec les acteurs locaux de l’insertion professionnelle, le Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE) de Limoges Métropole et Pôle emploi.

  • Un appui à la politique conduite en faveur des contrats aidés

    L’intervention du Département s’inscrit dans le cadre législatif lié à la politique de l’emploi et se décline dans la Convention annuelle d’objectifs et de moyens conclue avec l’Etat (CAOM) relative aux dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle.

  • Un soutien affirmé aux structures d’insertion par l’activité économique (SIAE)

    En 2018, le Conseil départemental a accordé 580 000 € aux actions facilitant l’insertion professionnelle dont 540 500 € aux différentes structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) au titre de l’encadrement socioprofessionnel qu’elles proposent aux bénéficiaires du RSA.

  • La clause sociale d’insertion dans les marchés publics

    L’intégration de la clause sociale d’insertion et de promotion de l’emploi dans les marchés publics permet de réserver un nombre d’heures préalablement défini à des publics engagés dans un parcours d’insertion professionnelle.

  • Les périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP)

    Les PMSMP permettent à des publics éloignés de l’emploi de bénéficier de périodes d’immersion en entreprise. De courte durée (en moyenne 15 jours), ces périodes ont pour objectif de découvrir un métier, de confirmer un projet professionnel ou encore d’initier une démarche de recrutement.

  • La mise en œuvre du dispositif RSA

    Si l’adaptation et la mise en œuvre de diverses modifications réglementaires instaurées au niveau national avaient été prépondérantes en 2017, les faits marquants de l’activité du service RSA en 2018 renvoient très majoritairement à la déclinaison des évolutions des politiques départementales.

  • Effectifs et suivi de l’allocation RSA

    Au terme d’une première année pleine de dématérialisation des demandes de RSA, la montée en charge de ce nouveau mode de dépôt des demandes a connu une augmentation conséquente modifiant de manière très significative la phase d’instruction.

  • Les procédures d’accompagnement

    Il existe plusieurs procédures d'accompagnement : les orientations, les réorientations, la contractualisation.

  • Les actions d’inclusion sociale

    Ces actions sont destinées à développer les prérequis nécessaires à l’élaboration de parcours d’insertion pour les personnes ne pouvant accéder aux mesures d’insertion professionnelle ou au secteur de l’IAE comme inscrit dans le PTI.