Le rapport financier 2018

  • Les grandes masses budgétaires

    Hors résultats reportés, les grandes masses de dépenses et de recettes de l'année 2018 se sont élevées respectivement à 403,4 M€ et 399,9 M€.

  • Le compte administratif 2018

    Les résultats du compte administratif 2018 s’inscrivent dans le contexte de la Loi de Programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 qui impose un objectif d’évolution maximale des dépenses réelles de fonctionnement de + 1,2 % par rapport à 2017. Cependant, afin que le périmètre soit comparable entre 2017 et 2018, le montant des dépenses 2018 doit être retraité de différents éléments, et notamment des effets du transfert de la compétence transport à la Région.

  • Les dépenses réelles de fonctionnement

    En 2017, les dépenses réelles de fonctionnement se sont élevées à 343,8 M€ et enregistrent une évolution nominale de + 0,6 % par rapport à l’exercice 2016.

  • Les recettes réelles de fonctionnement

    En 2018, les recettes réelles de fonctionnement ont été réalisées à hauteur de 388,8 M€ (hors résultat reporté).

  • L’autofinancement

    Le niveau de réalisation des recettes réelles de fonctionnement et l’évolution des charges ont conduit à une progression de l’autofinancement brut de l’exercice 2018 avec 53,3 M€ (+ 18,9 % par rapport à 2017) et de l’autofinancement net de l’exercice avec 48,2 M€ (+ 21,7 % par rapport à 2017).

  • Les dépenses réelles d’investissement

    En 2018, les dépenses réelles d’équipement s’élèvent à 58,4 M€ contre 57,2 M€ en 2017. Elles présentent un taux de réalisation très satisfaisant à hauteur de 83,9 % (85,3 % en 2017).

  • La dette

    L’encours de dette du Département au 31 décembre 2018 s’établit à 28,6 M€, soit une baisse de 5,2 M€ par rapport à 2017.