Le Département soutient les projets éducatifs

Malgré un contexte financier toujours difficile, le Conseil départemental a maintenu en 2018 ses actions de soutien à la scolarité des collégiens haut-viennois.

Le Département soutient les projets éducatifs par :

  • L’aide financière aux sorties scolaires avec nuitées et des déplacements sur 8 sites départementaux : 91 sorties (dont 3 avec nuitées) ont été financées pour un montant de 24 400 € en 2018 ;
  • Le financement des frais de transports des collégiens dans le cadre de la pratique de l’éducation physique et sportive. 22 collèges ont pu bénéficier de ce dispositif dans le cadre de déplacements vers des piscines, gymnases ou autres équipements sportifs pour un montant de 93 100 € ;
  • La prise en charge des droits d’entrée piscine pour l’enseignement du savoir nager, sous réserve des modalités.

Zoom sur l’accompagnement de l’enseignement du savoir nager et la Piscine de Saint-Pardoux

Le Département assure un soutien prioritaire aux élèves de 6ème dans le cadre de l’enseignement du savoir nager.

L’ouverture de la nouvelle piscine de Saint-Pardoux, ainsi que l’accompagnement financier du Département ont permis en 2018 aux 7 établissements du Nord du département (Ambazac, Bellac, le Dorat, Bessines-sur-Gartempe, Châteauponsac, Nantiat, Saint-Sulpice-Laurière) d’accéder à un équipement afin d’exercer l’enseignement obligatoire de la natation. Le collège de Couzeix a également pu en bénéficier.

Bilan de la fréquentation de la piscine de Saint-Pardoux et du financement du Département sur l’année scolaire 2017-2018 :

  • 711 élèves de 6ème soit 21 % de l’effectif de ce niveau ont reçu l’enseignement du savoir nager à Saint-Pardoux ;
  • 207 déplacements ont été financés à ce titre par le Département pour un montant de 21 000 €.
  • Le nombre d’entrées comptabilisés pour cet établissement est de 6 429, ce qui représente une prise en charge de 23 000 €.

Afin d’améliorer encore ce soutien en direction des collégiens du Sud du département (Pierre-Buffière, Saint-Germain-les-Belles), qui sont parfois pénalisés par le taux d’occupation des piscines de Limoges et leur éloignement géographique, il a été envisagé, à titre dérogatoire, qu’ils puissent à l’occasion de « séjours » sur le site de Saint-Pardoux, bénéficier également de la prise en charge des frais d’entrée à la piscine, et sur les mêmes bases que celles des collégiens du Nord du département.

En images