Zoom sur les dossiers adoptés

Le 09 février 2018

L'assemblée départementale a voté le budget 2018 lors de la séance du 8 février. Plusieurs dossiers et dispositifs majeurs ont été adoptés pour soutenir l'économie et aménager le territoire.

Malgré une équation budgétaire complexe, le Département reste innovant et offensif.

A retenir parmi les principaux dossiers adoptés :

Lancement des travaux d'actualisation de la scénographie du Centre de la Mémoire d'Oradour-sur-Glane

Le Centre de la mémoire n’a pas connu de modification du contenu présenté aux visiteurs, sur la forme ou sur le fond, depuis son inauguration en 1999.

Le Département va adapter le contenu scientifique et la scénographie et ainsi répondre aux attentes nouvelles du public.

Ces évolutions permettront :

  • d’intégrer des travaux de recherche récents;
  • d’enrichir le parcours des visiteurs avec de nouvelles thématiques autour de la mémoire;
  • d’intégrer des contenus numériques, permettant ainsi de réduire le volume de texte au profit de bornes et écrans interactifs;
  • De revoir le contenu et la place de certains sujets présents dans l’exposition actuelle.

Création d'une mutuelle départementale afin d'aider tous les haut-viennois à accéder aux soins plus facilement

En tant que chef de file des politiques sociales, le Département a souhaité renforcer l’accès aux soins des haut-viennois en proposant une mutuelle départementale. Elle sera ouverte et accessible à tous.

Le Département va proposer aux haut-viennois qui le souhaitent de bénéficier de tarifs groupés préférentiels qui auront été préalablement négociés.

Les offres qui seront proposées incluront le tiers-payant et une assistance santé 24/24. Elles seront destinées en priorité aux publics fragiles: chômeurs, personnes âges, jeunes en difficulté d’insertion, personnes précaires… mais seront également accessibles à tous.

Construction d'un stade d'athlétisme couvert sur le site de CHEOPS 87

L’identification d’un besoin d’équipement de type stade d’athlétisme couvert est issue des Assises du mouvement sportif organisées fin 2016 par le Département.

Après étude approfondie, il apparaît qu’un stade couvert permettrait de promouvoir la pratique et fidéliser les licenciés en proposant des conditions de pratiques plus confortables en indoor et en réduisant les coûts liés aux déplacements pour les stages et compétitions. Un tel équipement permettrait également un meilleur accompagnement des athlètes de haut-niveau en local.

Ce stade d’envergure régionale, se composera d’un anneau de 200 mètres, d’au moins trois aires de saut (hauteur, longueur/triple saut, et perche) et d’une aire de lancer de poids. Il aura une capacité de 1000 places dont au minimum 500 assises.

L’aménagement des espaces sera pensé avec les acteurs du territoire (clubs, instances sportives, scolaires, université …).

Implanté sur le site de CHEOPS 87, cet équipement bénéficiera de toutes les infrastructures déjà présentes (hébergement, restauration…) et renforcera l’attractivité sportive de ce pôle qui pourra accueillir d’autres compétitions sportives en dehors des périodes de compétition d’athlétisme.

Les aides à l'immobilier d'entreprise

Adopté au budget 2017, le dispositif d’aide à l’immobilier d’entreprise a déjà soutenu trois projets pour un montant de 311 509 €.

Pour 2018, cet accompagnement piloté par le Département par délégation de la compétence d’octroi des aides à l’immobilier d’entreprises par les EPCI va monter en puissance avec 458 000 € votés pour l’année, ce qui générera au moins 1 M€ d’aides sur le territoire.

Pour exemple, l'entreprise Broussaud Textiles a bénéficié de cette aide, de même que Safran ou Ohméo, avec en contrepartie, la création d'une dizaine d'emplois.

Retour aux actualités