Rentrée scolaire en Haute-Vienne

Le 03 septembre 2018

15 000 collégiens ont rejoint aujourd’hui les 34 collèges publics du département dont le Conseil départemental assure la construction, la modernisation, l’entretien, l’équipement et la restauration.

La rentrée, côté chiffres

Parmi les 34 collèges publics :

  • 28 n’accueillent que des collégiens ;
  • 2 sont des cités mixtes à compétence départementale;
  • 4 sont des cités mixtes à compétence régionale ;
  • 13 sont situés dans l’agglomération de Limoges (11 sur la commune de Limoges + Isle et Couzeix) et 21 sont situés sur le reste du territoire ;
  • 6 collèges publics disposent d'un internat ;
  • 7 établissements possèdent une SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) accueillant un peu plus de 400 élèves ;
  • 5 collèges sont classés en réseau d’éducation prioritaire (REP), dont 1 en REP+.

15 000 élèves font leur rentrée dans les 38 collèges que compte le département de la Haute-Vienne : 34 établissements publics et 4 établissements privés.

Limoges et l’agglomération :
Le nombre d’élèves sur Limoges augmente significativement avec 86 élèves en plus. Cette hausse concerne particulièrement 4 établissements : A. Calmette, A. France, G. de Maupassant et B. de Ventadour. Suite à la resectorisation initiée l’année dernière, le collège Renoir voit ses effectifs augmenter avec +30 élèves inscrits cette année (472 élèves répartis en 17 divisions en 2018). Pour P. de Ronsard et L. Limosin, la tendance serait marquée par une très légère baisse des effectifs.

En milieu rural :
Les collèges d'Aixe-sur-Vienne, Saint-Mathieu, Le Dorat, Saint-Léonard-de-Noblat et Saint-Sulpice-les-Feuilles gagneraient des effectifs alors que la tendance serait inverse à Saint-Yrieix-la-Perche, Eymoutiers et Pierre-Buffière.

Zoom sur :

La restauration scolaire

La restauration scolaire est une compétence du Département qui a la responsabilité des cantines des 34 collèges publics haut-viennois. Il est engagé dans une restauration de qualité et de sécurité alimentaire avec des tarifs accessibles pour tous.

> Le Département encourage l'approvisionnement en circuit court

La plateforme Agrilocal87 recense aujourd’hui 70 fournisseurs locaux (agriculteurs, artisans, entreprises locales).

En 2017, 28 collèges ont commandé pour environ 155 000 € de produits sur la plateforme (dont près de 32 400 € ont été pris en charge dans le cadre de l’aide départementale).

Au cours de l’année scolaire 2017/2018, 13 établissements ont participé à au moins une des deux actions de communication « Connectez-vous local » mis en place par Agrilocal et qui permettent aux élèves de réfléchir de façon ludique à la question de l’origine des produits qu’ils dégustent, des métiers de producteur et de cuisinier, du manger sain et goûteux.

> Un tarif unique à la cantine

L’Assemblée départementale a mis en place une tarification unique pour l’ensemble des collégiens haut-viennois fréquentant une demi-pension sous gestion départementale.

Alors que le coût de revient moyen d’un repas dans une demi-pension a été estimé à  6,55 €, le tarif unique instauré depuis 2014 permet aux élèves de bénéficier d’un repas à 3 € pour le forfait 5 jours et à 3,40€ pour le forfait 4 jours.

> Deux tarifs sociaux

Parallèlement, les tarifs de restauration font l’objet de deux tarifs sociaux. Ils permettent d’apporter une aide significative aux familles des collégiens demi-pensionnaires les plus défavorisés et de favoriser l'accès et l'assiduité à la demi-pension. Appliqués sous conditions de ressources, ils vont de 1,50 € et 2 €. Pour l'année scolaire 2018/2019, près de 16 000 formulaires "tarif social" ont été distribués aux familles. 3 673 formulaires ont d’ores et déjà été reçus au Conseil départemental et sont en cours d’instruction.

Les 34 collèges raccordés au haut-débit

Avec 4 M€ TTC votés en octobre 2016, le développement et la généralisation du numérique dans les collèges est l'une des priorités du Conseil départemental de la Haute-Vienne.

Etape indispensable pour développer les nouveaux usages numériques, les 34 établissements publics haut-viennois ont été raccordés au très haut débit pour cette rentrée 2018.

Sans contrainte de débit, chaque collège peut désormais décliner les usages du numérique, envisager la création d’un centre de données unique et constituer un projet de « bibliothèque applicative ».

La modernisation et le renouvellement du parc informatique (3 800 ordinateurs fixes et portables) se poursuit et une quarantaine de postes informatiques administratifs a été déployée en 2018.

Entre 2016 et 2017, 25 établissements ont été dotés de classes mobiles, et les 9 collèges restants le seront cette année. La formation des enseignants à leur utilisation a été prise en compte par le Département.

Le soutien à la pratique d’activités culturelles et sportives

Depuis plusieurs années, le Département a souhaité favoriser l’accès à la culture pour tous les élèves de 3ème par le biais du Shake@do, passeport culturel d’une valeur de 40€ qui permet aux détenteurs (sans condition de ressources) d’assister à un évènement culturel ou sportif, fréquenter un équipement culturel ou sportif, payer leur licence sportive, acheter un livre, un CD…

En savoir plus sur le Shake@do

Pour cette rentrée 2018, il poursuit son action dans le domaine du sport avec la création du Pass’Club.

Demande émanant des associations sportives lors des Assises de la Haute-Vienne consacrées au sport, ce dispositif d’aide à la licence sportive en faveur des collégiens scolarisés en classe en 6ème et des enfants de la tranche d’âge 11-12 ans accueillis en établissement spécialisé a été mis en place.

Le « Pass’Club » a pour objectif de favoriser l’accès des collégiens à une grande diversité d’activités sportives au moyen d’un accompagnement financier des familles d’un montant forfaitaire de 25 €, sans conditions de ressources, par enfant et année scolaire.

Le Département souhaite ainsi promouvoir l’activité sportive comme facteur de bien-être, d’intégration et de santé à destination des jeunes collégiens.

Pour ces deux actions, le Département a réservé une enveloppe conséquente de 200 000 € (120 000 € pour l’opération Skake@do et 80 000 € pour l’opération Pass’club).

En savoir plus sur le Pass'Club

En photos

Retour aux actualités